Muse{Arts}Dé

Dérives artistiques de clic en clic

MuseAnt

Villeurbanne

Twitter @MuseAnt

Desgrandchamps novateur car figuratif ? Faire de la peinture

"Desgrandchamps fait figure de novateur dans la peinture contemporaine parce qu’il est figuratif" : introduction d’une vidéo de France 3 présentant la rétrospective consacrée au peintre au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris jusque début septembre.

S’il faut être figuratif pour être novateur dans la peinture contemporaine, que peut-on trouver d’autre pour être novateur, et faire mieux ?

Bon, déjà, “peinture contemporaine”… Il vaut mieux se “re”mettre à l’art pariétal, c’est plus sûr.

Ensuite, dans la peinture, on privilégiera, mieux que le figuratif, les peintures d’histoire et religieuses, avec une préférence marquée pour les portraits en pied à la gloire des puissants, qu’ils puissent accrocher de belles oeuvres d’art contemporaines derrière leur bureau tout en en ayant l’image en fond d’écran de leur smartphone - ce qui légitimera au passage de payer les artistes : enfin un art qui sert à quelque chose, comme dans le bon vieux temps !

Et j’allais dire qu’en matière ethnologique il fallait revenir à la simple monstration des objets rapportés par nos ethnologues, missionnaires, militaires, des lointaines contrées sauvages, mais mince : c’est déjà fait.

Recyclage, enfin, boucles rétro, l’art comme discours fondé sur l’histoire comme un cercle, un répertoire où l’enjeu consiste à placer la marque du début. Quand le passé ne légitime plus le présent et le futur par opposition.

Avec une sorte de mise au carré, sur le retour, passage à la simulation. La fille interrogée : “Ben je fais de la peinture, en fait.”

Desgrandchamps lui aussi, ne peint pas : il fait de la peinture, reproduisant des images, photos, vidéos, dictant sa production en fonction d’un “stimulus qui déclenche l’envie de peindre”, dit la commissaire d’expo.

4 8 11   32 notes